L’année 2019 marquera-t-elle un vrai virage dans la politique d’accompagnement des personnes âgées en perte d’autonomie ? Une loi « Grand âge et autonomie » a été promise par le gouvernement notamment pour régler l’éternelle question du financement de la prise en charge de la dépendance.

Les Français sont préoccupés par la question de la perte d’autonomie et attendent des solutions pour les personnes âgées. Pour preuve, leur forte mobilisation pour contribuer à la consultation citoyenne en ligne « Comment mieux prendre soin de nos aînés ? », dans le cadre de la concertation nationale « Grand âge et autonomie » : 414.000 personnes de tous âges ont participé. Elles ont posté pas moins de 18.000 propositions. Au total, 1,7 million de votes ont été enregistrés ! Cette consultation « se distingue par son ampleur exceptionnelle », s’est félicité le ministère des Solidarités et de la Santé.

Sans surprise, les Français plébiscitent le maintien à domicile des personnes âgées en perte d’autonomie et définissent trois priorités : l’adaptation des logements, l’équipement en solutions innovantes et le développement d’une vraie offre de services à domicile. En 2015, la loi d’adaptation de la société au vieillissement, dite loi ASV, avait donné la priorité au soutien à domicile et à l’aide aux aidants. La future loi sur le grand âge devrait renforcer ces deux axes. La concertation se poursuit, un rapport préparatoire pour le projet de loi doit être remis au gouvernement en janvier.

Avec ses 80 agences en France, ses intervenants qualifiés et diplômés, DOMIDOM est l’acteur référent de l’accompagnement et de la prise en charge des seniors à domicile.
Votre partenaire expert vous offre DOMIMAG, le magazine du bien-vieillir chez vous qui vous informe, vous conseille, vous oriente.

Damien Cacaret - Docteur en pharmacie et fondateur du réseau Domidom

17 janvier 2019
Prévention

Les gestes simples pour éviter la grippe

Les gestes simples pour éviter la grippe

En complément de la vaccination, quelques gestes simples permettent de limiter au quotidien la transmission du virus. Ces gestes d’hygiène contre la grippe et les virus de l’hiver, sont essentiesl à adopter notamment par l'entourage familial et professionnel qui entourent des personnes âgées fragiles.

 

Huit régions métropolitaines ont atteint le stade épidémique, indique l'agence Santé publique France. Après avoir commencé par l'Occitanie, l'épidémie touche désormais près des deux tiers des treize régions françaises.

 

La grippe se transmet par les postillons, les éternuements, la toux, la salive et les mains. Quelques gestes simples permettent d'éviter de l'attraper et de limiter sa propagation.
A adopter par la personne âgée elle-même et tout son entourage. "La prévention est essentielle pour réduire la propagation des virus de l’hiver, dont celui de la grippe saisonnière. Ces virus se transmettent facilement par la toux, les éternuements, les postillons et la salive de personnes infectées, par le contact direct des mains d’une personne infectée à une autre, par le contact d’objets contaminés par une personne malade mais aussi par l’air, surtout lorsqu’une personne malade occupe une pièce fermée (chambre, salle d’attente, bureau etc.). La grippe reste la maladie infectieuse qui a l’impact le plus important sur le recours au soin et la mortalité en France", rappelle l'agence Santé publique France.

 

Se faire vacciner

 

 Selon le dernier bulletin de Santé publique France, au 30 novembre 2018 en France métropolitaine, la couverture vaccinale est passée de 41,3% à 42,9% (+1,6%) pour l’ensemble des sujets à risque qui ont reçu un bon de leur caisse d’assurance maladie, par rapport à la même période en 2017.

Les personnes âgées de 65 ans et plus ou atteintes de certaines maladies chroniques ont reçu de leur caisse d'Assurance Maladie une invitation et un bon de prise en charge qui vous permettent de retirer gratuitement le vaccin chez le pharmacien et de vous faire vacciner par le professionnel de leur choix.

Le vaccin antigrippal est pris en charge à 100 % et l'injection est quant à elle prise en charge dans les conditions habituelles, sauf pour les patients pris en charge à 100 % au titre d'une des ALD (affections de longue durée) concernées.

Désormais, toutes les personnes majeures pour qui le vaccin est recommandé, y compris celles qui se feront vacciner pour la première fois, pourront retirer leur vaccin en pharmacie sur simple présentation de leur bon de prise en charge de l'Assurance maladie » (le vaccin est remboursé à 100 %).

La grippe se transmet par des gouttelettes : gouttelettes émises lorsqu'une personne infectée tousse ou éternue, gouttelettes présentes sur ses mains ou dans sa salive, gouttelettes présentes sur des objets contaminés (poignées de portes, mouchoirs...) ou dans l'air. La grippe se transmet par les postillons, les éternuements, la toux, la salive et les mains. Quelques gestes simples permettraient de s'en protéger.

 

Se laver les mains régulièrement

 

Ce geste doit être répété plusieurs fois dans la journée. Le lavage des mains doit être automatique après s'être mouché, avoir toussé ou éternué, avant de préparer les repas et de manger. Le bon lavage : utilisez un savon liquide pendant 30 secondes. N'oubliez pas de frotter les ongles et le bout des doigts ainsi que la paume et l'extérieur des mains, les jointures des doigts et les poignets.

 

Utiliser des mouchoirs en papier

 

Utiliser des mouchoirs en papier à usage unique. Dans le cas des mouchoirs non jetables, les germes se multiplient et circulent lorsqu'on se mouche. Après chaque utilisation, il faut le jeter dans une poubelle avec un couvercle et se laver les mains. Se couvrir le nez et la bouche avec un mouchoir en papier chaque fois que vous éternuez ou toussez, et ne cracher que dans un mouchoir en papier ; Dès que vous toussez ou éternuez, recouvrez votre bouche à l'aide d'un mouchoir. L'agence France publique France recommande par ailleurs d'éternuer dans son coude (plutôt que dans ses mains).

 

Eviter de serrer la main et d'embrasser

 

Durant les périodes qui favorisent la transmission des infections de l'hiver comme la grippe, les personnes contaminées doivent éviter de serrer la main et d'embrasser. Les malades doivent aussi éviter les lieux hautement fréquentés. Dans la mesure du possible, évitez d'emmener les personnes âgées fragiles dans les endroits publics comme les centres commerciaux ou les transports en commun.

 

Aérer le domicile et notamment la chambre

 

Un logement correctement aéré est toujours beaucoup plus sain que les autres. Il est indispensable d'aérer toutes les pièces du domicile, en particulier la chambre de la personne âgée. Ce geste doit être quotidien et durer au moins une dizaine de minutes. Vous pouvez le faire le matin ou le soir avant le coucher.

 

Porter un masque jetable

Quand on présente un syndrome grippal, en particulier au contact des personnes âgées, le port d'un masque jetable est préconisé.

 

Ne surchauffez pas votre logement

 

Un logement trop chauffé rend les muqueuses des voies aériennes sèches, ce qui les sensibilise davantage aux microbes – la cigarette ayant le même effet. Conservez à l'intérieur de votre domicile une température autour de 18°-20°.

 

Manger équilibré pour booster les défenses immunitaires

 

Pour l'aider à booster votre défense immunitaire et vous protéger ainsi de la grippe, pensez à manger équilibré. Pour ce faire, respecter la règle des 5 fruits et légumes par jour. Ces derniers possèdent de nombreux antioxydants et procurent à l'organisme énergie et vitalité.