Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, a présenté le 30 mai sa feuille de route pour les personnes âgées. L’objectif est double : améliorer dans l’immédiat la qualité de vie des personnes âgées; anticiper et faire face au défi de la perte d’autonomie.

Le gouvernement s’engage notamment à déployer un « plan global d’aide aux aidants » qui devrait comprendre les mesures suivantes : la mise à disposition d’une information exhaustive sur les dispositifs existants; le développement de solutions de répit adaptées aux besoins des aidants, y compris à domicile; le développement de l’accueil de jour et de l’hébergement temporaire pour les personnes âgées; l’amélioration des conditions de l’articulation entre vie professionnelle et soutien aux personnes âgées. 

La ministre a également annoncé le lancement, dans les prochaines semaines, d’un débat public et citoyen sur le modèle et le financement de la perte d’autonomie à l'horizon 2025-2030.
Une consultation citoyenne sera organisée aux niveaux national et territorial et permettra à chacun de s’exprimer et de contribuer.

Aujourd’hui, la France compte 1,5 million de personnes de 85 ans et plus. A l’horizon 2050, elles seront 4,8 millions. L’accompagnement des personnes âgées en perte d’autonomie est donc l’affaire de tous !

Avec ses 80 agences en France, ses intervenants qualifiés et diplômés, DOMIDOM est l’acteur référent de l’accompagnement et de la prise en charge des seniors à domicile.
Votre partenaire expert vous offre DOMIMAG, le magazine du bien-vieillir chez vous qui vous informe, vous conseille, vous oriente.

Damien Cacaret - Docteur en pharmacie et fondateur du réseau Domidom

Plusieurs études affirment qu'une mauvaise hygiène bucco-dentaire augmente le risque de maladies cardiaques. Une raison de plus pour les personnes âgées de prendre soin de  leurs dents.
La fibrillation atriale est une maladie méconnue qui est pourtant l’une des principales causes d’AVC chez les seniors. Un moyen simple peut permettre de la détecter : la prise de pouls régulièrement.
25 % des personnes hypertendues ne prennent pas correctement leur traitement. Le Comité français de lutte contre l’hypertension artérielle (CFLHTA) a mis au point deux outils pour un usage en auto-diagnostic afin d’estimer le niveau d’observance, à savoir si le traitement est pris régulièrement et conformément à la prescription.
L'automesure de la pression artérielle à domicile chez les personnes âgées permet de diagnostiquer les risques d'hypertension. Explications du Dr Nicolas Postel-Vinay, médecin de l’unité d'hypertension artérielle à l’hôpital européen Georges Pompidou (Paris).
En France, un accident vasculaire cérébral (AVC) survient toutes les quatre minutes. Le risque augmente fortement avec l’âge. Il est essentiel de reconnaître les signes pour réagir vite. Le 29 octobre, journée mondiale de l'accident vasculaire cérébral (AVC) est l'occasion de s'informer
Essoufflement, fatigue, palpitations… Ces symptômes peuvent être les signes d’une Fibrillation Atriale (FA), un trouble du rythme cardiaque. Cette pathologie touche 1% de la population française, notamment les plus de 65 ans et, représente un facteur de risque majeur de l’Accident Vasculaire Cérébral (AVC).