Selon l’association France Alzheimer, lorsque l’on additionne les malades et leurs « aidants », 3 millions de personnes sont concernées par l’Alzheimer. Et ce fléau devrait gagner encore du terrain.
En 2020, la France devrait compter 1,3 million de personnes souffrant de cette maladie neurodégénérative.
En clair, 1 Français de plus de 65 ans sur 4 sera concerné. Aujourd’hui, près des deux tiers des personnes atteintes par la maladie d’Alzheimer vivent à domicile. Et ce soutien à domicile ne pourrait se faire sans l’intervention de professionnels de l’aide à domicile et l’investissement des aidants familiaux.
Une implication et un accompagnement qui se font sur la durée puisque le maintien à domicile des malades d’Alzheimer est de presque 7 ans en moyenne avant l’institutionnalisation.

Vivre au mieux avec la maladie …
Sécurisation de l’environnement, adaptation du logement, information et formation sur la pathologie… pour les aidants professionnels et familiaux, le maintien à domicile des malades demande une forte mobilisation et un investissement humain important. La recherche scientifique avance à grands pas dans la compréhension des mécanismes qui provoquent ces lésions du cerveau mais pour l’heure il n’existe aucun traitement de la maladie d'Alzheimer.

…vivre au mieux pour éviter la maladie.
Selon plusieurs études, l’apparition des symptômes de la maladie d’Alzheimer pourrait être retardée dans 30% des cas grâce à une prévention de certains facteurs de risques : la sédentarité, le manque d’activité intellectuelle, les mauvaises habitudes alimentaires, le manque de sommeil ou encore, de faibles interactions sociales. La maladie d’Alzheimer n’est pas une fatalité. 

Avec ses 80 agences en France, ses intervenants qualifiés et diplômés, DOMIDOM est l’acteur référent de l’accompagnement et de la prise en charge des seniors à domicile. Votre partenaire expert vous offre DOMIMAG, le magazine du bien-vieillir chez vous qui vous informe, vous conseille, vous oriente.

Damien Cacaret - Docteur en pharmacie et fondateur du réseau Domidom

Maintenir une vie sociale en sortant plus souvent de son domicile malgré la perte d'autonomie : c'est important pour éviter l'isolement et c'est possible grâce aux dispositifs de transport accompagné.

Cinq mesures clés importantes permettent d’acquérir un mode de vie sain en vue de prévenir l’apparition d’un diabète de type 2 et de diminuer aussi le risque de développer d’autres maladies. Prévenir le diabète, c'est ne pas penser son mode de vie comme un problème ou une punition mais trouver un bon équilibre entre mesures bonnes pour la santé et plaisir.

L’Institut national de la consommation (INC) avec le soutien de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA), a réalisé un essai comparatif de 8 dispositifs de géolocalisation (médaillon, montre, ceinture) destinés à sécuriser les déplacements des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer hors de leur domicile. 

« Savoir être aidant » est un nouvel outil de formation pédagogique en ligne, accessible à tous les aidants gratuitement afin de les informer sur les enjeux du bien-vieillir et de les accompagner au quotidien.

Le mandat de protection future permet à toute personne âgée de désigner la personne chargée de s’occuper de ses affaires le jour où elle sera devenue trop dépendante. Zoom sur un dispositif encore méconnu.

La fibrillation atriale est une maladie méconnue qui est pourtant l’une des principales causes d’AVC chez les seniors. Un moyen simple peut permettre de la détecter : la prise de pouls régulièrement.

46% des chutes de personnes âgées ont lieu dans la salle de bains. Plusieurs aménagements sont nécessaires pour sécuriser cette pièce.

Plus de sept aidants sur dix vivent mieux leur situation depuis qu’ils participent à un Café des Aidants. Selon une étude de l’Association française des aidants, ces lieux d’échanges sont bénéfiques à plus d’un titre. Explications.

Une vigilance toute particulière doit être apportée à l’hygiène bucco-dentaire chez la personne âgée. Une dégradation de l’état des dents et des gencives peut avoir des répercussions graves sur la santé et accélérer la perte d’autonomie. Conseils de l'Union française de la santé bucco-dentaire (UFSBD).

Stimuler sa mémoire contribue à prévenir la maladie d’Alzheimer. Des activités intellectuelles (jeux de société, lecture…) et des exercices cognitifs sont recommandés après 60 ans.

La moitié des piétons tués sur les routes de France a 65 ans et plus… Face à ce constat, les associations Prévention routière et Attitude Prévention ont lancé une plateforme "Tous piétons" destinée à « sensibiliser » cette population « plus vulnérable » que les autres.

Les personnes âgées sont nombreuses à conduire et à vouloir garder aussi longtemps que possible ainsi une certaine forme d’indépendance dans leurs mouvements. Certains équipements permettent de compenser la perte d'autonomie des conducteurs âgés.