La réussite du maintien à domicile d’une personne âgée dépendante ou d’une personne handicapée repose sur un trinôme : la personne aidée, l’aidant professionnel et l’aidant familial.

En France, 8,3 millions de personnes - dont 57% de femmes -  accompagnent un proche dépendant de façon régulière et non professionnelle. Presque la moitié des aidants occupent parallèlement un emploi. Favoriser la conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle des aidants reste un enjeu de taille.

Si la loi du 28 décembre 2015 relative à l’adaptation de la société au vieillissement a consacré un statut juridique des aidants et transformé le congé de soutien familial en congé de proche aidant, des avancées restent à faire. Mais les lignes bougent dans le bon sens en 2018.

Ainsi, la loi permettant à des salariés de faire don de leurs jours de repos à un collègue aidant un proche âgé dépendant ou handicapé est parue au Journal Officiel le 14 février.
Pour soutenir les aidants, une proposition de loi qui sera examinée en mars par le Parlement préconise d'indemniser le congé du proche aidant et de prendre en compte cette tâche « invisible » et « gratuite » dans les droits à la retraite.

Un pas de plus vers davantage de reconnaissance pour les aidants familiaux, ces acteurs clés du maintien à domicile.

Avec ses 80 agences en France, ses intervenants qualifiés et diplômés, DOMIDOM est l’acteur référent de l’accompagnement et de la prise en charge des seniors à domicile.
Votre partenaire expert vous offre DOMIMAG, le magazine du bien-vieillir chez vous qui vous informe, vous conseille, vous oriente.

Damien Cacaret - Docteur en pharmacie et fondateur du réseau Domidom

Une vigilance toute particulière doit être apportée à l’hygiène bucco-dentaire chez la personne âgée. Une dégradation de l’état des dents et des gencives peut avoir des répercussions graves sur la santé et accélérer la perte d’autonomie. Conseils de l'Union française de la santé bucco-dentaire (UFSBD).

La moitié des piétons tués sur les routes de France a 65 ans et plus… Face à ce constat, les associations Prévention routière et Attitude Prévention ont lancé une plateforme "Tous piétons" destinée à « sensibiliser » cette population « plus vulnérable » que les autres.

Les personnes âgées sont nombreuses à conduire et à vouloir garder aussi longtemps que possible ainsi une certaine forme d’indépendance dans leurs mouvements. Certains équipements permettent de compenser la perte d'autonomie des conducteurs âgés.

Le suivi d’un traitement médicamenteux peut être lourd et contraignant pour une personne âgée. Utiliser un pilulier est une aide précieuse.

L’Equipe Spécialisée Alzheimer accompagne à domicile les personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer ou de maladies apparentées, ainsi que leurs proches. Explications.

Pour aider les malades à leur vie quotidienne, l'Assurance Maladie lance Asthm'Activ, une nouvelle application mobile gratuite. Cette application permet aux malades de tenir à jour leur état de santé.

46,8 % des Français pensent que la dépendance des personnes âgées doit être un chantier du futur président de la République, soulignait, en janvier dernier, le Baromètre OCIRP France Info-Le Monde-LCP. A quelques semaines du scrutin présidentiel, voici le point sur les propositions des principaux candidats à l’Elysée.

Vous pouvez désormais déclarer directement sur le site signalement-sante.gouv.fr tout événement indésirable d'un médicament sur votre santé

La cuisine peut être un lieu de dangers pour une personne âgée en perte d’autonomie. Certaines précautions sont à prendre pour disposer d’une cuisine confortable et sure.

La déambulation, appelée également errance, est l’un des comportements du malade d’Alzheimer le plus difficile à comprendre pour les aidants.

À compter du 1er mars, les médecins traitants pourront désormais prescrire des activités physiques adaptées aux patients atteints d'Affections de Longue Durée (ALD). En France, plus de 9 millions de personnes souffrent d'une des 30 ALD reconnues.

Votre proche va être prochainement hospitalisé ? Pour que son retour à domicile se fasse dans les meilleures conditions, vous pouvez bénéficier de l’aide au retour à domicile après hospitalisation (ARDH).