On juge une société à la manière dont elle traite ses anciens. Si l’accompagnement des personnes âgées en perte d’autonomie concerne aujourd’hui près de 5 millions de Français en tant que proches aidants, le rôle et la place que l’on souhaite donner aux plus âgés dans notre société implique chacun d’entre nous.

Le ministère des Solidarités et de la Santé a lancé une grande consultation citoyenne sur la prise en charge de la perte d’autonomie. Pendant deux mois, du 1er octobre au 9 décembre 2018, les Français(es), y compris les plus jeunes, vont pouvoir répondre librement à la question : « Comment mieux prendre soin de nos aînés ? »

Des groupes d’expression et des entretiens individuels seront organisés pour recueillir la parole des personnes âgées, des familles et des professionnels. Cette consultation de la société civile nourrira la réflexion du gouvernement au moment de préparer le projet de loi « Grand âge et autonomie » en 2019.

Et vous, quelles sont vos propositions et idées pour une société inclusive pour les personnes âgées ?

Avec ses 80 agences en France, ses intervenants qualifiés et diplômés, DOMIDOM est l’acteur référent de l’accompagnement et de la prise en charge des seniors à domicile.
Votre partenaire expert vous offre DOMIMAG, le magazine du bien-vieillir chez vous qui vous informe, vous conseille, vous oriente.

Damien Cacaret - Docteur en pharmacie et fondateur du réseau Domidom

Bien vieillir chez soi, c’est aussi respirer au quotidien un air de qualité. Trop souvent oublié, la qualité de l’air intérieur est essentielle pour éviter les problèmes de santé.

Le lavage des mains est l’une des mesures les plus efficaces pour limiter les risques de transmission des virus de l’hiver. Un réflexe indispensable à adopter par ceux qui s’occupent de personnes âgées fragiles.

Environ 60 % des personnes de plus de 65 ans souffrent d'arthrose. Après 70 ans, plus de 85 % de la population est touchée. Une bonne hygiène de vie permet de soulager la douleur. 

En hiver, la quantité moyenne de lumière mesurée dans une maison est d´environ 50 à 100 lux soit 1000 fois moins qu´en plein été. Les personnes âgées passent plus de temps à l’intérieur en raison de mobilité réduite, ce qui entraîne une réduction d’exposition à la lumière. La luminothérapie peut être une solution. Conseils pour choisir son équipement.

Face aux diverses pathologies à gérer chez leur proche en perte d’autonomie, la santé bucco-dentaire est trop souvent oubliée par les aidants. L’hygiène bucco-dentaire est capitale en cas de maladie chronique. Explications de l’Union française pour la santé bucco-dentaire (UFSBD).

La perte de poids involontaire constitue un signal d'alerte sur une situation de malnutrition d’une personne âgée. Il faut réagir vite pour éviter la perte d'autonomie.

Prise en charge

A quoi sert une MAIA ?

Les Maia sont  destinées à coordonner la prise en charge des personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer ou en perte d'autonomie. Elles offrent aussi un accompagnement aux aidants pour éviter le parcours du combattant. Présentation.

Les seniors sont largement « représentés » chez les victimes d’accident vasculaire cérébral (AVC). Face à un AVC, on a 4 heures 30 pour agir. Chaque minute compte dès le premier symptôme et, le pronostic d’une personne souffrant d’AVC dépend de la rapidité de sa prise en charge. Appelez le 15 !

Poignets, hanche, vertèbres… L’ostéoporose est une perte de la résistance des os qui prédispose aux fractures. Cette maladie est encore méconnue et largement sous-estimée. Pourtant, un examen de dépistage existe, l’ostéodensitométrie, et différentes actions de prévention peuvent être menées : alimentation, activité physique, posture, gestes adaptés, prise en charge.

Avec l’avancée en âge, la vision se détériore progressivement. En plus de la presbytie normale chez tous les individus qui vieillissent, différents troubles de la vue touchent plus particulièrement les personnes âgées.

Les 65-75 ans rechignent à se faire vacciner contre la grippe. Plus de la moitié des seniors refusent le vaccin antigrippal parce qu’ils le trouvent inefficace ou dangereux. Mais cette perte de confiance fait des ravages parmi les 65–75 ans. Beaucoup d’idées reçues et de rumeurs circulent sur le vaccin de la grippe. Le point pour remettre les pendules à l'heure.

Le site d’information www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr vise à simplifier les démarches des personnes âgées et de leurs proches confrontés à une situation de perte d’autonomie. Il propose notamment les tarifs de près de 7000 maisons de retraite et deux outils de comparaison des prix et des restes à charge.