L’éternelle question du financement de la dépendance va revenir en débat, dans les semaines à venir. En juin dernier, le président de la République a promis une loi votée avant fin 2019. « Nous devons avoir un débat national, indispensable pour répondre au nouveau risque de la dépendance. Sur ce sujet, l'année 2019 sera consacrée à une loi qui sera votée avant la fin de l’année. », avait déclaré Emmanuel Macron, lors de son discours devant le congrès de la Mutualité à Montpellier.

Deux tiers des Français considèrent que l'État et les pouvoirs publics doivent "prendre en charge financièrement les personnes âgées dépendantes", et seul un tiers est favorable à une nouvelle cotisation sociale "obligatoire pour tous", selon un sondage rendu public, en mars, par la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees).

L’enjeu est de taille. D’ici à 2050, la France comptera près de 5 millions de plus de 85 ans, contre 1,5 million aujourd’hui. Face à ce choc démographique, les dépenses liées à la dépendance, estimées aujourd’hui à près de 30 milliards d’euros annuels (24 milliards d’euros en dépenses publiques, le reste reposant sur les ménages), pourraient exploser.

Un débat de société qui permettra de remettre au cœur des préoccupations le devenir des personnes âgées en perte d’autonomie.

Avec ses 80 agences en France, ses intervenants qualifiés et diplômés, DOMIDOM est l’acteur référent de l’accompagnement et de la prise en charge des seniors à domicile.
Votre partenaire expert vous offre DOMIMAG, le magazine du bien-vieillir chez vous qui vous informe, vous conseille, vous oriente.

Damien Cacaret - Docteur en pharmacie et fondateur du réseau Domidom

L’intervention d’une aide à domicile peut être perçue par votre proche âgé comme une intrusion dans son quotidien. Comment le convaincre d'accepter de se faire aider ?
Les personnes âgées sont particulièrement vulnérables en période de fortes chaleurs.  Le premier échelon du plan canicule a été activé le 1er juin et le restera jusqu'au 15 septembre. Le point sur les précautions à prendre et les gestes à éviter.
Aider un proche dépendant à se mettre debout, à passer du lit au fauteuil : autant de gestes qui vont solliciter votre dos. Conseils pour adopter les bonnes postures.
L’association France Parkinson propose un programme de formation gratuit, spécifiquement dédié aux aidants. Il comprend une réunion d’information permettant d’échanger sur la maladie et ses aspects quotidiens, et 6 modules thématiques pour d’approfondir ses connaissances.
L'apparition de l'incontinence urinaire chez une personne âgée est souvent vécue douloureusement. Conseils pour accompagner votre proche face à cette situation.
La période hivernale est à risques pour les personnes âgées dépendantes. Quelques précautions sont à prendre pour protéger les plus fragiles durant les vagues de grand froid.
« Savoir être aidant » est un nouvel outil de formation pédagogique en ligne, accessible à tous les aidants gratuitement afin de les informer sur les enjeux du bien-vieillir et de les accompagner au quotidien.
Aider une personne à remonter dans son lit, à se lever de son fauteuil, à se relever après une chute... L'Institut national de recherche et de sécurité (INRS) publie une série de dix films pour apprendre à avoir les bons gestes lors de la manutention de personnes en perte d'autonomie…
L’Association française des aidants lance une formation en ligne  gratuite adaptée à tous les aidants, quels que soient la pathologie ou l’âge de leur proche.
Les comprimés ne sont pas faits pour être écrasés ! Ni les gélules pour être ouvertes ! Cela peut les rendre Iinactifs voire toxiques. Demandez conseil à votre pharmacien ou à votre médecin. Explications.
La prévention des chutes chez une personne âgée passe aussi par le port de chaussures adaptées. Conseils pour faire le bon choix.
La déambulation, appelée également errance, est l’un des comportements du malade d’Alzheimer le plus difficile à comprendre pour les aidants.