On juge une société à la manière dont elle traite ses anciens. Si l’accompagnement des personnes âgées en perte d’autonomie concerne aujourd’hui près de 5 millions de Français en tant que proches aidants, le rôle et la place que l’on souhaite donner aux plus âgés dans notre société implique chacun d’entre nous.

Le ministère des Solidarités et de la Santé a lancé une grande consultation citoyenne sur la prise en charge de la perte d’autonomie. Pendant deux mois, du 1er octobre au 9 décembre 2018, les Français(es), y compris les plus jeunes, vont pouvoir répondre librement à la question : « Comment mieux prendre soin de nos aînés ? »

Des groupes d’expression et des entretiens individuels seront organisés pour recueillir la parole des personnes âgées, des familles et des professionnels. Cette consultation de la société civile nourrira la réflexion du gouvernement au moment de préparer le projet de loi « Grand âge et autonomie » en 2019.

Et vous, quelles sont vos propositions et idées pour une société inclusive pour les personnes âgées ?

Avec ses 80 agences en France, ses intervenants qualifiés et diplômés, DOMIDOM est l’acteur référent de l’accompagnement et de la prise en charge des seniors à domicile.
Votre partenaire expert vous offre DOMIMAG, le magazine du bien-vieillir chez vous qui vous informe, vous conseille, vous oriente.

Damien Cacaret - Docteur en pharmacie et fondateur du réseau Domidom

Entre 30 à 40 % des personnes âgées à domicile peuvent avoir des troubles de la déglutition et donc des difficultés pour s’alimenter ou boire. Pour ne pas avaler de travers et risquer de s’étouffer, respecter quelques conseils peut se révéler salvateur.
Le pain brioché G-Nutrition, enrichi en protéines, vitamines et minéraux spécifiques, destiné à compenser les carences nutritionnelles notamment des personnes âgées fragiles, vient de rejoindre la liste des produits remboursables par la Sécurité sociale.
La chute est une cause majeure d'entrée en établissement pour les personnes âgées vivant à domicile. Comprendre, prévenir et réagir est possible. L'agence régionale de santé d'Ile-de-France propose une formation en ligne gratuite destinée aux professionnels de santé, aux personnes fragilisées et à leurs proches aidants.
Le 1er novembre 2018 est lancé le #MoisSansTabac, un grand défi collectif pour inciter le maximum de fumeurs à arrêter de fumer pendant 30 jours; Et si vous passiez à l'acte ?
La vitamine D réduit naturellement le risque de chute chez les personnes âgées les plus fragiles. Un apport suffisant en vitamine D permet de renforcer les muscles et d'améliorer l'équilibre. Conseils à suivre pour éviter toute carence.
La campagne 2018-2019 contre la grippe a démarré le 6 octobre pour s'achever le 31 janvier 2019. L'épidémie est chaque année meurtrière : l'an dernier, le bilan avait fait état de 13.000 morts, un nombre néanmoins inférieur à la surmortalité de 14.000 personne enregistrée lors de la saison 2016-2018.
Le stress augmente de façon significative le risque de développer une maladie cardio-vasculaire. La Fédération Française de Cardiologie rappelle quelques conseils pratiques pour apprendre à gérer son stress. Pour bien vieillir, il faut vieillir zen.
La gastro-entérite est arrivée et touche déjà certaines régions de France. Si cette infection intestinale est courante voire bénigne, elle peut s'avérer dangereuse chez les personnes âgées fragiles du fait du risque de déshydratation. Rappel des précautions à prendre.
Avancer en âge avec un coeur en forme, c'est possible. La Fédération Française de cardiologie rappelle les bons réflexes à adopter en matière de prévention à partir de 50 ans.
Vitamines, minéraux, oligo-éléments… Quels sont les micronutriments bénéfiques pour les personnes âgées ? Explications de Thierry Michel, diététicien-nutritionniste, spécialiste de la micronutrition et de la neuronutrition.
Des aliments mal conservés, pas assez cuits, ou des transferts de contaminants entre aliments, peuvent rendre malades notamment les personnes âgées, plus vulnérables. L'été, en raison de plus fortes chaleurs, la vigilance est de mise.
S'il faut se méfier toute l'année des risques de déshydratation chez la personne âgée, les périodes de fortes chaleurs demandent plus d'attention.