Accompagner un proche en perte d’autonomie (handicapé ou dépendant) peut avoir de lourdes conséquences sur la santé. Trouble du sommeil, fatigue, anxiété, douleurs articulaires, troubles musculo-squelettiques… la santé des aidants est mise à mal.  Sans oublier qu’un aidant sur deux déclare souffrir de stress et de surmenage. Plus inquiétant encore : un tiers des proches aidants meurent avant leur proche malade.

Dans ce contexte, la santé sera la thématique de la prochaine édition de la Journée nationale des aidants, le 6 octobre. La place des 11 millions d’aidants - dont 5 millions auprès d’une personne âgée dépendante - fera partie des thèmes de la grande concertation nationale sur la prise en charge des personnes âgées dépendantes qui débute en octobre.  Par ailleurs, la ministre des Solidarités et de la Santé a inscrit dans sa feuille de route « Grand âge et autonomie », présentée en mai dernier, un plan national pour les aidants.

Avec le vieillissement de la population, l’explosion des maladies chroniques, le développement de la prise en charge en ambulatoire et de l’hospitalisation à domicile, le rôle des proches aidants sera de plus en plus important. D’où l’urgence de prendre en compte leur rôle, leur épuisement, leur droit au répit.

Avec ses 80 agences en France, ses intervenants qualifiés et diplômés, DOMIDOM est l’acteur référent de l’accompagnement et de la prise en charge des seniors à domicile.
Votre partenaire expert vous offre DOMIMAG, le magazine du bien-vieillir chez vous qui vous informe, vous conseille, vous oriente.

Damien Cacaret - Docteur en pharmacie et fondateur du réseau Domidom

À l'occasion de la journée mondiale de la maladie d'Alzheimer du 21 septembre, la Société Française de Neurologie (SFN), la Fondation pour la Recherche sur Alzheimer (FRA) et l'Association France-Alzheimer (FA) se sont associées pour réaliser une enquête d'opinion sur les Français et la maladie d'Alzheimer.
L’apathie concerne 60 % des personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer. Un symptôme à ne pas confondre avec la dépression.
Une nouvelle approche thérapeutique à domicile, dite «  occupationnelle », peut ralentir leur perte d’autonomie et réduire les troubles du comportement chez des patients atteints de démence et notamment de la maladie d’Alzheimer, annonce l’Inserm.
Une personne âgée sur six risque d’être confrontée à la maladie d’Alzheimer dans les 25 prochaines années. A l’occasion de la 23ème Journée Mondiale Alzheimer, le 21 septembre, Cap Retraite, s’est adressé aux seniors afin de faire le point sur leur perception de la maladie, son anticipation et sa prise…
Les troubles du sommeil sont fréquents chez les personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer : altération de la qualité du sommeil, désorganisation du rythme veille/sommeil, voire déambulation nocturne.
La fréquence des nouveaux cas de démences liées à l’âge, comme la maladie d’Alzheimer pourrait être retardée voire évitée en prenant garde à certains facteurs de risque.
Si la musique adoucit les mœurs, elle aurait aussi un impact positif sur le vieillissement. Elle agit sur la mémoire notamment chez les malades d’Alzheimer.
Plus de 850 000 Français sont atteints par la maladie d'Alzheimer et 225 000 nouveaux cas sont enregistrés chaque année. Comment identifier les signes annonciateurs de cette pathologie ?
Le diagnostic de la maladie d’Alzheimer est un diagnostic complexe, qui doit être posé par une équipe pluridisciplinaire.