On juge une société à la manière dont elle traite ses anciens. Si l’accompagnement des personnes âgées en perte d’autonomie concerne aujourd’hui près de 5 millions de Français en tant que proches aidants, le rôle et la place que l’on souhaite donner aux plus âgés dans notre société implique chacun d’entre nous.

Le ministère des Solidarités et de la Santé a lancé une grande consultation citoyenne sur la prise en charge de la perte d’autonomie. Pendant deux mois, du 1er octobre au 9 décembre 2018, les Français(es), y compris les plus jeunes, vont pouvoir répondre librement à la question : « Comment mieux prendre soin de nos aînés ? »

Des groupes d’expression et des entretiens individuels seront organisés pour recueillir la parole des personnes âgées, des familles et des professionnels. Cette consultation de la société civile nourrira la réflexion du gouvernement au moment de préparer le projet de loi « Grand âge et autonomie » en 2019.

Et vous, quelles sont vos propositions et idées pour une société inclusive pour les personnes âgées ?

Avec ses 80 agences en France, ses intervenants qualifiés et diplômés, DOMIDOM est l’acteur référent de l’accompagnement et de la prise en charge des seniors à domicile.
Votre partenaire expert vous offre DOMIMAG, le magazine du bien-vieillir chez vous qui vous informe, vous conseille, vous oriente.

Damien Cacaret - Docteur en pharmacie et fondateur du réseau Domidom

Epuisement physique, stress, dépression, dénutrition, problème de sommeil... Environ 48% des aidants déclarent avoir des problèmes de santé qu’ils n’avaient pas avant d’être aidant.

Le stress augmente de façon significative le risque de développer une maladie cardio-vasculaire. La Fédération Française de Cardiologie rappelle quelques conseils pratiques pour apprendre à gérer son stress. Pour bien vieillir, il faut vieillir zen.

L'exclusion numérique touche plus du quart des personnes de 60 ans et plus, surtout les plus précaires  Un pourcentage qui s’accroît avec l’âge. « L’exclusion numérique met un nombre important de nos aînés encore plus à la marge de la société et les isole davantage dans notre monde hyper-connecté », alerte l’association Les Petits frères des pauvres.

L' Agence nationale d'amélioration de l'habitat (ANAH) propose un nouveau service en ligne monprojet.anah.gouv.fr qui vous permet de faire vous-même la demande d'aide qui correspond à votre projet de travaux d'adaptation de votre logement. Présentation.

La sédentarité tue davantage que le tabac. Pour vivre plus et mieux, il faut bouger plus.  Etat des lieux avec François Carré, cardiologue et médecin du sport, professeur en physiologie cardio-vasculaire à l’université de Rennes 1.

La gastro-entérite est arrivée et touche déjà certaines régions de France. Si cette infection intestinale est courante voire bénigne, elle peut s'avérer dangereuse chez les personnes âgées fragiles du fait du risque de déshydratation. Rappel des précautions à prendre.

Depuis un an, l'Association française des aidants propose une formation en ligne adaptée à tous les aidants, quels que soient la pathologie ou l'âge de leur proche. Six modules d'environ 30 minutes chacun, gratuits et ouverts à tous sur simple inscription.

L'Université de Nantes lance un MOOC, une formation en ligne gratuite, pour mieux connaître et comprendre la maladie de Parkinson. Comment se manifeste-t-elle ? A quoi est-elle due ? Que se passe-t-il dans le cerveau des malades ? Comment se traite-t-elle ? Les inscriptions au MOOC sont déjà ouvertes et les cours débutent le 1er octobre 2018.

À l'occasion de la journée mondiale de la maladie d'Alzheimer du 21 septembre, la Société Française de Neurologie (SFN), la Fondation pour la Recherche sur Alzheimer (FRA) et l'Association France-Alzheimer (FA) se sont associées pour réaliser une enquête d'opinion sur les Français et la maladie d'Alzheimer.

Avancer en âge avec un coeur en forme, c'est possible. La Fédération Française de cardiologie rappelle les bons réflexes à adopter en matière de prévention à partir de 50 ans.

L’intervention d’une aide à domicile peut être perçue par votre proche âgé comme une intrusion dans son quotidien. Comment le convaincre d'accepter de se faire aider ?

La Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA) lance une campagne d'information (à la télé et à la radio) sur les aides et les solutions possibles pour faire face à une situation de perte d'autonomie liée à l'âge. Objectif : mieux faire connaître le portail d'information grand public www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr