La réussite du maintien à domicile d’une personne âgée dépendante ou d’une personne handicapée repose sur un trinôme : la personne aidée, l’aidant professionnel et l’aidant familial.

En France, 8,3 millions de personnes - dont 57% de femmes -  accompagnent un proche dépendant de façon régulière et non professionnelle. Presque la moitié des aidants occupent parallèlement un emploi. Favoriser la conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle des aidants reste un enjeu de taille.

Si la loi du 28 décembre 2015 relative à l’adaptation de la société au vieillissement a consacré un statut juridique des aidants et transformé le congé de soutien familial en congé de proche aidant, des avancées restent à faire. Mais les lignes bougent dans le bon sens en 2018.

Ainsi, la loi permettant à des salariés de faire don de leurs jours de repos à un collègue aidant un proche âgé dépendant ou handicapé est parue au Journal Officiel le 14 février.
Pour soutenir les aidants, une proposition de loi qui sera examinée en mars par le Parlement préconise d'indemniser le congé du proche aidant et de prendre en compte cette tâche « invisible » et « gratuite » dans les droits à la retraite.

Un pas de plus vers davantage de reconnaissance pour les aidants familiaux, ces acteurs clés du maintien à domicile.

Avec ses 80 agences en France, ses intervenants qualifiés et diplômés, DOMIDOM est l’acteur référent de l’accompagnement et de la prise en charge des seniors à domicile.
Votre partenaire expert vous offre DOMIMAG, le magazine du bien-vieillir chez vous qui vous informe, vous conseille, vous oriente.

Damien Cacaret - Docteur en pharmacie et fondateur du réseau Domidom

Ce vendredi 6 octobre a lieu la 8ème édition de la journée nationale des aidants de personnes âgées en perte d’autonomie ou handicapées. En France, près de 50% des aidants ont une activité professionnelle. Pas toujours facile de concilier l’aide apportée au quotidien à un proche et vie active.

Le site d’information www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr vise à simplifier les démarches des personnes âgées et de leurs proches confrontés à une situation de perte d’autonomie. Il propose notamment les tarifs de près de 7000 maisons de retraite et deux outils de comparaison des prix et des restes à charge.  

Plusieurs études affirment qu'une mauvaise hygiène bucco-dentaire augmente le risque de maladies cardiaques. Une raison de plus pour les personnes âgées de prendre soin de  leurs dents.

Selon une étude réalisée pour les Petits frères des Pauvres, à l'occasion de la Journée Internationale des personnes âgées, le 1er octobre300 000 personnes âgées de plus de 60 ans - soit l’équivalent de la population d’une ville comme Nantes - sont en situation de "mort sociale". La solitude et l’isolement sont des facteurs aggravants de la perte progressive d’autonomie des personnes âgées. Voici quelques solutions pour rompre cet isolement. 

L’Association française des aidants lance une formation en ligne  gratuite adaptée à tous les aidants, quels que soient la pathologie ou l’âge de leur proche.

Chez les plus de 65 ans, une personne sur 4 ingère 7 médicaments par jour. Baisse de la vigilance, troubles visuels, hypotension… La prise de médicaments ne doit pas se faire à la légère : presque tous les médicaments entraînent des effets secondaires indésirables parmi lesquels figure une augmentation du risque de chute chez les personnes âgées.

L’apathie concerne 60 % des personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer. Un symptôme à ne pas confondre avec la dépression.

La loi d'adaptation de la société au vieillissement a facilité l'accès à l'aménagement de leur logement des locataires en perte d'autonomie. Explications.

En 2020,1 Français sur 4 de plus de 65 ans sera touché par la maladie d'Alzheimer. A l'occasion de la journée mondiale Alzheimer, le 21 septembre, le Dr Stéphane Epelbaum, neurologue spécialiste de la maladie d’Alzheimer à l’Institut de la Mémoire et de la Maladie d’Alzheimer (IM2A) à la Pitié Salpêtrière et chercheur à l’ICM, fait le point sur cette pandémie neurologique.

80 % des cancers du sein se développent après 50 ans. Détecté à un stade précoce, le cancer du sein peut être guéri dans plus de 90 % des cas. L’Institut national du cancer publie un nouveau livret d’information afin de répondre aux principales questions sur les cancers du sein et leurs examens de dépistage.

À l’approche de la Journée mondiale de la maladie d’Alzheimer le 21 septembre 2017, la Fondation Médéric Alzheimer dévoile les premiers résultats d’un baromètre sur la situation actuelle des aidants de personnes âgées. 

Trois vaccins sont importants pour protéger les personnes âgées :  ceux contre la grippe, le pneumocoque et le tétanos.